Construction et produits financiers

SOFIHDES construction finance

Le succès de toute relation d’affaires est grandement tributaire de la bonne définition des engagements de chacune des parties qui y comprendront les enjeux. 

Certains projets d’envergure tant sur le plan technique que financier, peuvent demander la mise en place de certaines balises devant assurer leur bonne exécution. 

Nous rencontrons ce cas très souvent dans le secteur de la construction où il s’avère nécessaire d’utiliser certains outils financiers afin de pallier des imprévus majeurs. 

Si vous vivez des situations similaires dans le cadre de vos activités commerciales, le produit que nous allons décrire devrait vous intéresser. Il s’agit de la « Caution » 

La caution est le fait d’obtenir d’une institution financière une garantie monétaire c’est-à-dire mettre à disposition un montant précis en faveur des deux parties (soit prestataire : celui qui fournit un service. / soit donneur d’ordre : celui qui soumet un projet à exécuter). La personne contractant la caution est généralement le prestataire, et l’autre partie, le donneur d’ordre. Ce montant, au départ, n’appartient à aucune des deux parties, cependant, à l’insatisfaction de l’un des deux parties (généralement le donneur d’ordre) il est demandé à l’institution financière d’exécuter cette caution. 

La caution rend beaucoup plus fiable un prestataire et assure une certaine crédibilité du prestataire face au donneur d’ordre. 

À la SOFIHDES, nous vous offrons différents types de cautions, répartis ainsi : 

Caution de soumission : à la venue d’un projet, ou d’un appel d’offre, les sociétés désireuses de participer à celui-ci présentent leur demande ainsi que les détails concernant ce dit projet à une société financière qui lui porte garant par le biais d’une lettre. Le donneur d’ordre analyse et par les documents reçus rejette ou autorise la candidature. 

À l’avancement du projet une seconde caution est sollicitée c’est la : 

Caution d’avance de démarrage : toujours dans le but de garder un terrain d’entente, un premier jet est décidé par le donneur d’ordre afin d’apprécier la qualité du travail du prestataire et ainsi décider sur la continuité du dit projet. 

À ce stade, une dernière caution se présente : 

Caution de bonne exécution : comme son nom l’indique le donneur d’ordre doit apprécier le travail fourni par son prestataire à la fin du dit projet, et s’assure de la bonne exécution du travail promis par le prestataire. 

Une relation d’affaires réussie permet d’entrevoir de nouvelles opportunités. Le produit financier dénommé « Caution » permet de mieux camper les responsabilité tout en mitigeant un impact financier négatif qui serait lié à la non-réussite du projet. À la SOFIHDES nous sommes passés maître dans l’émission des cautions. Alors, n’hésitez pas à nous contacter afin de bénéficier de notre expertise.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Autres articles:

SOFIHDES Finance et crises

Finances et Crises

En temps normale, gérer ses avoirs n’est pas toujours chose facile. Rentrées d’argents, dépenses, factures, épargne, comment agencer tout ça ? Plusieurs méthodes sont à prescrire, parmi

Lire l'article »

Soyez parmi les premiers à recevoir nos articles sur votre boîte de réception

Sofihdes-logo-black
Lancer le chat
1
Besoin d'aide ?
Salut ! Comment peut-on vous assister ?